Inauguration de la nouvelle législature en RDC : Rappel du rôle des parlementaires et Installation du bureau d’Âge

0

Récemment élus et proclamés provisoirement par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les nouveaux députés nationaux ont été convoqués ce lundi 29 janvier au Palais du Peuple, à Kinshasa, pour une plénière inaugurale. Présidée par le secrétaire général de l’Assemblée nationale conformément à l’article 114 de la Constitution congolaise, celle-ci a vu la participation de tous les nouveaux représentants du peuple, accompagnés de leurs sympathisants.

En présentant les résultats des élections législatives nationales du 20 décembre 2023, Nguvulu Khoji Jean a rappelé le rôle d’un parlementaire au sein de la chambre basse du parlement, notamment celui de voter des lois et de procéder au contrôle de l’exécutif. Le secrétaire général a ensuite installé le bureau d’âge présidé par Christophe Mboso, le doyen, Serge Bahati et Agée Matembo, les deux moins âgés, respectivement rapporteur et questeur du bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

Conformément à la loi, le bureau d’âge aura pour mission de valider les pouvoirs des députés, d’élaborer et de voter le règlement d’ordre intérieur de la chambre, et d’installer son bureau définitif qui, à son tour, sera voté et connu après la réponse aux contentieux électoraux en contestation des résultats provisoires publiés par la CENI et qui sont en examen à la Cour Constitutionnelle.

Parmi les 477 députés nationaux élus provisoirement, 337 membres sont des nouveaux élus, et 140 membres sont réélus, notamment certains membres du gouvernement sortant et d’autres des institutions du pays qui doivent démissionner conformément à l’article 108 de la Constitution pour des raisons d’incompatibilité des fonctions.

La législature sortante a été caractérisée par des irrégularités, notamment le non-épuisement de la majeure partie des projets de lois qui restaient dans les tiroirs du bureau de l’Assemblée nationale. Le président Tshisekedi issu de l’UDPS, un parti qui n’a pas la majorité absolue bien que membre de l’union sacrée, pourra désigner un informateur pour s’assurer de celle-ci.

Florentin Nkurunziza

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici