Guerre du M23 : Des attaques simultanées sur les positions des Wazalendo rapportées ce samedi à Masisi

0

Depuis tôt ce samedi 27 janvier à 5h du matin, les rebelles du M23/RDF ont lancé des attaques simultanées sur les positions des jeunes résistants Wazalendo dans les villages de Karuba, Rushoga et Katana, situés dans le territoire de Masisi.

Nos sources dans cette partie de la province du Nord-Kivu rapportent que dans la cité de Mweso, après avoir tué 19 personnes avant-hier, dont les funérailles ont eu lieu hier, et blessé d’autres, la rébellion du M23 vient de lancer des attaques ce matin sur les positions des jeunes résistants patriotes Wazalendo et des FARDC à Mbuhi et Bukama.

Des attaques généralisées des rebelles du M23 sur les positions des jeunes résistants Wazalendo et des FARDC sont également signalées à Butare, sur les collines de Murambi et Busumba, où des affrontements viennent de reprendre.

Jusqu’à présent, ces affrontements sont en cours sur tous ces axes. Cependant, après de violents combats dans la cité de Mweso, « les jeunes résistants patriotes Wazalendo ont décidé de se replier stratégiquement », précise un jeune contacté par Tazama RDC. À 11h06, la cité de Mweso entière est passée sous le contrôle des M23/RDF.

Ces attaques sont déplorées, d’autant plus qu’elles surviennent quelques jours seulement après le discours du président rwandais, Paul Kagame, lors d’une rencontre dans son pays appelée « UMUSHIKIRANO », où il avait déclaré publiquement qu’il ne demanderait à personne d’attaquer, comme le prétendent ses ennemis.

Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici