Sud-Kivu : En territoire de Kalehe, Chefferie de Buhavu le groupement Mbinga Nord a vécu son forum sur le diagnostic local et ciblé de sécurité

0

Dans l’objectif d’identifier les causes des problèmes sécuritaires qui bloquent le développement des activités agricoles et d’envisager les solutions réalistes susceptibles de résoudre les problèmes sécuritaires, le Groupement Mbinga Nord, en Chefferie de Buhavu a organisé un Forum de groupement sur le diagnostic local et ciblé de sécurité, du 13 au 14 octobre 2022. Sous le lead du Chef de Groupement ce Forum a été organisé dans le groupement de Mbinga Nord, précisément à NYAMASASA au bureau du Groupement.

Deux jours durant, tous les leaders locaux, les secteurs diversifiés aux cotés des autorités locales et les services de sécurité du groupement ont réalisé une analyse objective, ainsi qu’une une revue des problèmes majeurs de sécurité de leur entité. Par-dessus tout, tous les responsables de sécurité et les forces vives du Groupement ont aussi été amené à identifier et à analyser les causes profondes des problèmes sécuritaires qui affectent le secteur de production et commercialisation des produits agricoles.

A l’issue des travaux, ils ont dégagé les menaces et les problèmes majeurs de sécurité, notamment le banditisme du à la prolifération de débits de boissons alcoolisés, au mouvements non contrôlés de la population sur le lac, aux problèmes d’évacuation des produits agricoles, aux éboulements de terres à haut risques, etc.

Notons que ces activités sont organisées dans le cadre du programme TRIDE où l’organisation VNG International est parmi les membres du consortium. Au mois de février à avril 2022 derniers, cette organisation avait facilité les ateliers de renforcement des capacités des membres des comités locaux de sécurité dans les 5 Territoires ciblés par le Projet TRIDE, Masisi, Nyiragongo, Rutshuru, Uvira et Kalehe. Ces ateliers avaient réunis les Ministères Provinciaux de l’intérieur des provinces du Nord et du Sud Kivu. Avaient été conviés à ces ateliers, les Administrateurs des Territoires, les Chefs des Chefferies, les Chefs des Groupements, les membres des services de sécurité, notamment l’armée, la police, les renseignements civils et militaires, les services de migration et autres. Ceux-ci avaient été formés sur les techniques de conduite des diagnostics locaux de sécurité d’une manière inclusive et participative.

Franck Kaky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici