Assemblée de l’onu: Kagame minimise la crise dans l’Est de la rdc

0

Le président de la République du Rwanda Paul Kagame a prononcé son discours à la tribune de l’organisation des nations unies l’après midi de ce mercredi 21 septembre 2022, dans le cadre de la 77 ème session ordinaire de cette organisation.
Dès l’entame de son adresse, Kagame a évoqué la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, revenant à son tour sur les dizaines de décennies passées au Congo par la plus grande mission de maintien de la paix au monde (Monusco) sans résultats favorables.
Sans vouloir répondre à son homologue Félix-Antoine Tshisekedi qui a pris soin de dire tout haut devant les institutions du monde que son pays est agressé par le Rwanda, Paul Kagame a dit que son pays se sent depuis plus de 20 ans maintenant exposé à des attaques pouvant provenir du Congo, mais lesquelles attaques sont évitables. Celui-ci a rappelé qu’il suffira d’une seule volonté politique pour mettre fin à la crise en RDC : « Il ne sert à rien de jetter l’opprobre sur quiconque car ces défis ne sont pas insurmontables. Nous pouvons trouver des solutions, qui d’ailleurs seront moins coûteuses sur le plan financier et en terme des vies humaines » a dit le Rwandais Paul Kagame.
La volonté de la communauté internationale a également été évoquée par le chef de l’état Rwandais Paul Kagame pour régler le problème dans l’Est de la RDC.

Pendant que plusieurs s’attendaient à une réplique de Kagame aux propos francs de Tshisekedi à la 77 ème session ordinaire de l’assemblée générale des nations unies, aucune allusion n’y a été faite par l’homme fort du Rwanda qui s’est vite tourné sur la question sanitaire qu’il a évoqué être la priorité.

Vital Matafula

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici