Nord-Kivu/M23 : La rentrée scolaire reste incertaine dans plusieurs localités de Rutshuru

0

Moins de deux semaines avant la reprise des activités scolaires en République Démocratique du Congo (prévue Lundi 5 Septembre), les attaques des rebelles du M23 avec leurs alliés de l’armée Rwandaise se multiplient dans les groupements Jomba, Busanza et Gisigari en territoire de Rutshuru.
Depuis le mois de mars 2022, de nombreuses familles ont fui leurs domiciles en direction de l’Uganda et de Rutshuru centre, mais depuis l’occupation de la cité frontalière de Bunagana et d’autres localités de Jomba par les rebelles, la zone a été abandonnée complètement par les civiles qui ne voudront y revenir qu’une fois la région libérée des mains de ces terroristes.

Si les élèves finalistes réfugiés de cette guerre avaient passé les examens d’état à Rutshuru, les parents d’élèves même les enseignants de Jomba qui restent en refuge, se demandent ce qui sera le sort de leurs enfants pour la prochaine année.
La vie étant également difficile dans les familles d’accueil et dans des sites de cantonnement, les déplacés de guerre de Rutshuru semblent n’avoir pas de moyens pour payer les fournitures scolaires à leurs enfants, encore moins prendre en charge leurs frais scolaires, d’où l’appel à l’assistance des organisations humanitaires et du gouvernement Congolais.
Nous avons visité certains déplacés dans le site de l’école primaire Rugabo de Rutshuru, dans ce reportage vidéo vous pouvez constater leur unique souhait, de voir la paix revenir dans leurs milieux afin qu’ils y retrouvent leur vie normale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici