Nord-Kivu : L’unicef s’inquiète de la situation socio humanitaire des enfants dans des zones en conflits

0
Enfants dans un camp des déplacés de guerre à Rutshuru (© Unicef RDC)

Après la descente du Représentant de l’UNICEF en République Démocratique du Congo dans le territoire de Rutshuru vers la fin du mois de Juillet dernier, cette organisation des nations unies a rendu public un communiqué de presse, alertant en titre « La vie et le bien-être des enfants sont menacés à Rutshuru et Nyiragongo en République Démocratique du Congo ».
De retour de Rutshuru, Grant Leaity (Représentant de l’UNICEF en RDC) a déclaré qu’à la suite de multiples vagues de déplacement et au manque de possibilité de retour, les enfants sont extrêmement vulnérables et ont un besoin urgent d’assistance.
Celui-ci a insisté sur le fait que « Des milliers d’enfants sont en danger et ont un accès très limité aux services sociaux de base nécessaires à leur survie dans cette crise qui risque de se poursuivre car les familles hésitent à retourner dans leurs villages ».

Depuis le début des nouvelles atrocités dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo perpétrées par les rebelles du M23 et leurs alliés (Rwandais), le besoin humanitaire devient au jour le jour grand. Ainsi, plusieurs zones deviennent risquées et impossibles d’accès pour les humanitaires. Sur ce, le fonds des nations unies pour l’enfance veut voir la tranquillité revenir sur l’étendue du Nord-Kivu. Par ailleurs, il appelle avant tout, les parties au conflit « à protéger les enfants en tout temps et à faciliter l’accès aux services sociaux nécessaires à leur survie et leur bien-être.»

Vital Matafula

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici