Ituri : Contrairement aux groupes de pression, la société civile s’oppose au départ MONUSCO

0

La société civile forces vives de l’Ituri s’oppose vigoureusement au départ de la Mission de l’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) sur le sol de la province de l’Ituri.

Cette structure citoyenne juge non seulement inopportune de déclarer la MONUSCO non gratta, mais aussi prématurée pendant cette période où la République fait face à une agression étrangère.

La société civile de l’Ituri tourne le dos aux groupes de pression et mouvements citoyens au Nord-Kivu qui exigent le départ sans condition de la MONUSCO pour son inefficacité. Elle a pris plutôt l’engagement de mettre la pression sur le gouvernement congolais qui avait fait appel à cette force et qui a en premier la responsabilité bsr sécuriser la population.

En effet,dans la même dimension, l’acteur politque Luc Melembe oeuvrant en Ituri, pense que l’heure n’est pas propice pour réclamer le départ de la MONUSCO,car plus d’un million des déplacés hébergés dans plus au-moins 60 sites de cantonnement sont sécurisés par les casques bleus.il demande aux populations du Nord-Kivu d’orienter autrement ses tires pour n’est pas donné la force aux ennemis de la République.

Notons que des manifestations violentes visant le départ de la MONUSCO ont fait une dizaine des morts à Butembo et Goma. Ces manifestants avaient cruellement été abattus par les éléments de MONUSCO alorsqu’ils s’attaquaient contre leurs installations., pourtant inviolables selon les accords signés avec le gouvernement.

Azarias Mokonzi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici