Sud-kivu : le tandem Jules Kihuo Ndonga et Elysée Munembwe installe le nouveau comité fédéral de l’AARC de Kalehe

0

Membre du FCC, le parti politique Action Alternative pour la Renaissance du Congo (AARC), cher à Elysée Munembwe Tamukumwe a un nouveau comité fédéral dans le territoire de Kalehe dans la province du Sud-kivu.

Membres et militants de l’AARC et du FOJUKINDA dans une salle à Minova

Basé à Minova, une cité stratégique située en province du Sud-Kivu à la limite avec le Nord-Kivu, ce nouveau comité a été investit ce jeudi 30 juin 2022 par l’interfédéral de AARC en province du Nord-Kivu Me. Simon Dioka, aux côtés du notable du terroir Jules Kihuo Ndonga.

Comme pour prêcher par l’exemple, le notable Jules Kihuo Ndonga a amené, avec lui à Minova, une forte délégation en provenance de Goma, composée des jeunes et vieux qui ont déjà adhéré à la vision de ce parti politique membre du FCC du sénateur à vie Joseph Kabila. A l’en croire, « cette descente était planifiée depuis le mois de juin de l’année 2021et cela se justifie par le fait que la cité de Minova, proche de Goma et Kalehe était délaissée par les deux fédérations, voilà pourquoi il a fallu installer un comité sur place pour son autonomie ».

C’est fut également une occasion pour signaler et annoncer un partenariat entre le parti politique AARC et la Fondation Jules Kihuo Ndonga en action (FOJUKINDA), qui existe depuis un bon moment pour développer Minova et tout le territoire de Kalehe, comme en ville de Goma, à travers la redynamisation des activités socioéconomiques.

Il fait savoir en outre que cette fondation qui travaille côte-à-côte avec ce parti compte appuyer plusieurs secteurs de la vie, notamment l’élevage, l’économie ainsi que les microcrédits et la santé, sans ignorer l’éducation qui est le domaine de prédilection de l’initiateur de la FOJUKINDA.  

Dans la foulée, Jules Kihuo Ndonga a rappelé aux enfants, fils et filles de Minova que l’adhésion à ces deux structures est une marque de soutien et d’amour envers leurs contrées. «  J’espère que mes frères et sœurs comprennent et comprendront d’avantage comment et pourquoi il faut être membre de ces deux structures que je leurs présente. Ensemble nous allons réussir, unis nous sommes forts et c’est le moment de le prouver à la face du monde à travers l’AARC et la FOJUKINDA ; adhérons-nous massivement », a-t-il conclut.

Franck Kaky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici