RDC: 61 ans après, la Dent de Lumumba enfin restituée à sa famille

0

La dent de Lumumba était la seule partie du corps du tout premier Ministre congolais qui restait.

La Belgique a restitué lundi à la République démocratique du Congo cette dernière ayant valeur de « relique » et devant permettre aux Congolais d’établir un lieu dédié à la mémoire de leur ancien Premier ministre, torturé puis abattu en 1961.

Une cérémonie officielle privée s’est tenue ce lundi 20 juin à Bruxelles. Le procureur fédéral belge a remis aux enfants de l’ancien Premier ministre congolais Patrice Lumumba, assassiné au Katanga en 1961, une dent attribuée à leur père.

« Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer« , a déclaré Frédéric Van Leeuw en remettant un coffret bleu vif contenant la dent.

À l’occasion de cette cérémonie, le Premier ministre belge Alexander De Croo a renouvelé les « excuses » de la Belgique pour la responsabilité de certains dirigeants et fonctionnaires de l’ex-puissance coloniale dans l’assassinat de Patrice Lumumba.

« Cette responsabilité morale du gouvernement belge, nous l’avons reconnue et je la répète à nouveau en ce jour officiel d’adieu de la Belgique à Patrice Emery Lumumba. Je souhaiterais ici, en présence de sa famille, présenter à mon tour les excuses du gouvernement belge pour la manière dont il a pesé sur la décision de mettre fin aux jours du premier Premier ministre du pays », a-t-il affirmé.

Notons que la dent de celui qui a été le tout premier premier ministre congolais est restituée 61 ans après son exécution le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes, Maurice Mpolo et Joseph Okito, par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l’appui de mercenaires belges et son corps, dissous dans l’acide, n’a jamais été retrouvé.

Après la remise de sa dent au gouvernement congolais par le truchement de sa famille biologique, celle ci pourra être gardée dans l’Ambassade de la RDC en Belgique la journée de ce lundi et demain mardi en attendant son rapatriement à Kinshasa où des obsèques dignes de son rang sont prévus le 30 juin prochain, date marquant la commémoration de l’indépendance de la RDC.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici