Goma: l’action « 5 minutes de prière pour la paix dans L’Est » lancée par la Société civile

0

Après la marche de soutien aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) menée mercredi dernier en ville de Goma, la Coordination de la société civile forces vives ainsi que les mouvements citoyens ne restent pas muets face à l’agression de la RDC par le Rwanda.

Ce lundi, les membres de ces deux structures citoyennes, ont répondu présent à l’appel à une action dénommée « 5 minutes de prière pour la paix dans l’Est » qu’ils sont annoncé au travers un communiqué samedi dernier.

L’action qui va s’étendre sur toute cette semaine vise à mobiliser les habitants de la ville touristique à arrêter toute activité chaque 12h00 à 12h5 pour prière pour la paix dans l’Est en général et en particulier pour les FARDC qui combattent contre les M23 dans le territoire de Rutshuru et Nyiragongo.

C’est le carrefour Instigo qui a été choisi pour abriter le lancement de cette semaine de prière, les organisateurs le choix de ce dernier par sa position stratégique, car considéré l’un des carrefours les plus embouteillés de la ville car étant la seule voie utilisée pour relier l’ouest de l’Est de la ville.

Selon Marrion Ngavho, Président de la société civile forces vives de Goma, cette action consistait au démarrage des séances de prière qu’a annoncé sa structure le week-end.

« La population de Goma a dit ceci: pour la non agression de notre pays, chaque jour qu’il aura un centimètre de notre pays, nous allons continuer avec des actions pacifique. Nous avons lancé aujourd’hui la prière de 12h à 12h05, des prières d’implorer à notre Dieu pour nous aider à ramener la paix dans le pays surtout à Beni et Rutshuru, Nous venons de lancer cette prière et arrêter la circulation en collaboration avec la PCR. Nous le ferons chaque jour« , a-t-il signifié.

De son côté, Jimmy Nziali, coordinateur du Mouvement citoyen Génération Positive pense que malgré beaucoup d’initiatives de « prière pour la paix » la population ne devrait pas lâcher prise car la prière reste la seule solution aux problèmes sécuritaires du pays.

« Oui il y’a eu beaucoup d’initiatives du genre mais Dieu n’a jamais été bête en nous recommandant de prier sans cesse. Nous pensons que la population doit continuer à prier encore et toujours parce que seul Dieu peut nous ramener la paix dans notre pays« , a fait savoir Jimmy Nziali.

Notons que cette prière sera accompagnée d’une séance au niveau du rond point signerse à 17h00′ avec bougie et drapeau en guise de recueillement en faveur du militaire congolais tué à la petite barrière le vendredi dernier. Outre les drapeaux de la RDC, les habitants de Goma sont également appelés à se munir des mouchoirs blancs qu’ils pourront faire flotter une fois après la prière de chaque 12h5.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici