Cité dans les rangs du M23 par la société civile du Nord-Kivu, le Général Numbi est au Zimbabwe et Kinshasa demande son extradition

0

Recherché par la justice congolaise depuis plusieurs mois, l’ancien officier supérieur de l’armée, le Général John Numbi demeure toujours en cavale.

Alors que le gouvernement congolais a intentionnellement impliqué la Police Internationale (interpol) dans la recherche de cet ancien cadre des FARDC et proche de l’ancien président Joseph Kabila, les nouvelles apparitions de Numbi ont été notamment noté à Arare au Zimbabwe.

En effet, c’est dans cette optique que le Ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula a dans une correspondance datée du 5 décembre 2022, et transmise au gouvernement Zimbabwe, demande l’extradition du général Numbi, dont les nouvelles révélations font état de sa cachette au Zimbabwe.

“Le Ministère des Affaires Etrangères de la République Démocratique du Congo présente ses compliments à l’Ambassade de la République du Zimbabwe en République Démocratique du Congo et a l’honneur de demander de transmettre à la BCN-INTERPOL/HARARE/ZIMBABWE, la Commission Rogatoire Internationale et le Mandat d’Arrêt International contre le Général d’Armée John NUMBI BANZA TAMBO émis par l’auditorat Général de la République Démocratique du Congo”, peut-on lire dans cette correspondance.

Notons que l’ancien chef de l’inspection générale de la Police Nationale Congolaise, est poursuivi pour plusieurs crimes. Il est notamment cité dans plusieurs affaires d’assassinat dont celui, de Floribrt Chebeya et de Fidèle Bazana. Il y a peu, la société civile de Rutshuru avait alerté et dénoncé la présence du général Numbi au côté des rebelles du M23, notamment dans la cité de Bunagana.

Azarias Mokonzi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici