Nord Kivu: une année après son éruption le volcan Nyiragongo intensifie son activité

0

L’observatoire volcanologique de Goma (OVG) alerte les habitants de la ville de Goma et ses environs y compris ceux de gisenyi dans le Rwanda voisin, sur la nouvelle intensité de l’activité de deux volcans se trouvant en plein parc national de Virunga au Nord-Kivu dans l’Est de la République Démocratique du Congo (Nyiragongo et Nyamulagira) qui sont de nouveau actifs une année après l’éruption du volcan Nyiragongo.
Dans un communiqué publié le mardi 11 octobre 2022 dont une copie est parvenue a la rédaction de tazamardc.net, l’observatoire volcanologique de Goma indique que:
De la Seismologie: L’activité sismo-volcanique durant la période susmentionnée s’est concentrée le long de la grande fracture liant les deux volcans actifs. Ces séismes sont à longue période. Ils sont plus concentrés du côté du champ du volcan Nyamulagira. L’analyse de RSAM montre que l’énergie est restée presque stable durant la semaine bien qu’il y a eu quelques fluctuations. Quant à la sismicité tectonique; jusqu’au 8 octobre, trois séismes ont été localisés au nord-ouest du lac Kivu.

En date du 9 octobre 2022, à 9 h 25 et 20 h 10 deux séismes tectoniques ressentis ont été localisés respectivement aux cordonnées ci-après: longitude 29.28; latitude -1.74: profondeur 23 km et longitude 29.090; latitude-1.854; profondeur 10km. Leurs magnitudes respectives étaient de 3,4 et 3,8.

De la Géodésie : Les mesures de la température effectuées dans les fractures volcaniques situées au flanc sud du volcan ont montré d’une manière générale une stabilité. Les écartements de ces fractures ont subi des compressions dans la globalité.

De la Géochimie : D’une manière globale, la concentration en CO₂ dans les fractures volcaniques a augmenté dans tous les sites à Bugarura et à Munigi. Par ailleurs, le volume du dioxyde de soufre est resté constant.

De la Technique: le service technique a continué à suivre l’état des réseaux de votre surveillance.

Pour rappel, le 22 mai 2021 les habitants du territoire de nyiragongo et ceux de la ville de Goma avaient été surpris par cette catastrophe naturelle laissant ainsi plusieurs victimes à son passage dont certains d’entre eux persistent dans des sites d’accueil dans le territoire de Nyiragongo, ces derniers étant malheureusement abandonnés à leur triste sort.

Dans ce même communiqué, L’OVG appelle les habitants du territoire de nyiragongo, Goma et environs à la prudence, tout en signalant que son personnel sera sur terrain pour suivre de très près les mouvements du volcan Nyiragongo.

Anselme Syangoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici