RDC : « Le Rwanda veut une RDC faible pour voler l’Or, le Diamant et le Coltan » (Christophe Lutundula Min. des affaires étrangères)

0

Le vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala reste convaincu de l’implication du Rwanda dans l’insécurité qui prévaut dans l’Est de la République Démocratique du Congo notamment par les affrontements répétitifs entre les FARDC et les M23 « soutenus par l’armée Rwandaise et Ougandaise ».

Ce vendredi 24 juin, ce ministre Congolais a affirmé que le Rwanda « veut une RDC faible vouée à l’échec » sur les plans politique, économique et sécuritaire.

« Le Rwanda veut une RDC faible et corvéable à merci. Il ne veut pas que nous organisions notre armée, que nous sécurisions l’Est. Il veut profiter du chaos et voler nos ressources naturelles. C’est ça, sa stratégie. »

Celui-ci justifie sa déclaration par le fait que depuis 2009, l’ex président Joseph Kabila avait autorisé l’armée Rwandaise à venir en RDC pour combattre les FDLR.

Selon Christophe Lutundula, lors des opérations conjointes en 2009, des Rwandais sont restés longtemps sur le Sol Congolais pour exploiter l’Or, le Diamant et le Coltant.

Joseph Kabila serait responsable des conflits entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda ces jours ?

En février 2009, l’opération, tenue secrète, avait commencé à l’aube par l’entrée de centaines puis de milliers de soldats Rwandais dans la province du Nord-Kivu située juste à la frontière avec Rwanda, provoquant la surprise devant la population de Kinshasa et celle de l’Est du pays.

Cependant, cette opération acceptée par Joseph Kabila était qualifiée de « grave préoccupation » par l’assemblée nationale présidée par Vital Kamerhe.

Pendant ce temps un mécanisme de confiance mutuelle entre la RDC et le Rwanda avait été mis en place après l’année 2019 pour essayer de rapprocher ces deux pays qui ne s’attendent pas depuis des années à la suite de l’insécurité.

Noé Kalemeko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici