Nord-Kivu : Faute de payement, les Enseignants menacent de boycotter L’ENAFEP

0

Les enseignants des écoles primaires, ceux réunis au sein de la Force Syndicale Nationale (FOSYNAT) dans la province du Nord-Kivu, annoncent qu’ils vont boycotter la supervision de l’examen National de fin d’études Primaires ENAFEP édition 2022, qui va se dérouler du 5 au 6 juillet sur toute l’étendue du pays et dont le go sera donné par le Ministre de l’EPST, Tonny Mwaba à partir de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Ces chevaliers de la craie qui l’ont fait savoir ce dimanche 3 juillet 2022, motive leur décision par le fait que le gouvernement leur doit des arriérés pour la supervision des éditions 2019-2020 et 2020-2021 et que pour cette édition rien ne rassure qu’ils seront une fois de plus payé, car selon leur investigation, l’argent destiné à cette opération, a déjà été aussi détourné.

Tout en fustigeant ce phénomène qu’il qualifie de « mascarade politique », Bahala Shamavu appelle tous les enseignants à boycotter ces examens et laisser seuls les politiciens venir intervenir.

« Nous sommes entrain de dire à tous les syndiqués sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu de ne pas participer à cette mascarade politique. Ces politiciens se sont servis de nous pendant longtemps suite à notre patience et sens de courtoisie. Nous disons à tous les enseignants de ne pas intervenir à ces examens de l’ENAFEP parce que jusque là il y a pas d’argent. Nous ne sommes pas des esclaves pour que ce gouvernement nous utilise du jour le jour sans nous payer », a-t-il déclaré.

Il faut dire que, initialement prévu du 23 au 24 juin, l’ENAFEP avait été déprogrammé pour le mardi 5 jusqu’au mercredi 6 juillet 2022 suite aux contraintes liées au transports aériens.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici