Guerre du M23 : Après une journée agitée mercredi, les affrontements ont repris ce jeudi à Rushoga

0

Après une journée entière de combats hier mercredi entre les éléments du M23 et les jeunes Wazalendo à Bihasha et Kahenerezo, où les Patriotes résistants ont réussi à stopper l’avancée des rebelles et à les contenir dans la colline de Muremure, ce jeudi 1er février 2024, les rebelles ont attaqué à nouveau les positions des Wazalendo à Rushoga, et les affrontements sont en cours.

Depuis maintenant 5 jours, des colonnes de rebelles du M23 en provenance de Bunagana, Rutshuru, Kitagoma et d’autres endroits sont visibles sur la route Tongo-Masisi, se dirigeant vers les lignes de front pour apporter des renforts. Plusieurs observateurs estiment que ces rebelles veulent à tout prix récupérer la ville de Sake ainsi que les régions de Karuba et Mushaki, où les affrontements se concentrent ces derniers temps.

Hier mercredi, des affrontements de courte durée ont été signalés dans les villages et localités de Pilote, Mbuhi, Kalengera, Bukumba, Katuna et Butsiro. Les rebelles qui voulaient déborder pour reprendre la localité de Katsiru ont été repoussés vers Kanyangohe, selon d’autres sources dans la zone.

Le bilan après cette journée de mercredi, marquée par des tensions ici et là, indique que dans la localité de Karuba, les rebelles du M23 ont avancé vers Murambi pour couper la route empruntée par les populations de Rubaya, qui contournaient les zones sous leur contrôle en passant par Ngungu pour atteindre Shasha et Minova.

Nos sources dans la région indiquent que les rebelles, en avançant dans cette direction, ont l’intention de se relier aux plateaux de Kalungu, dans le territoire de Kalehe, province du Sud-Kivu, afin de mutualiser leurs forces avec les groupes Gumino, Android et Twiraneho. Selon les enquêtes préliminaires, ces groupes seraient favorables à la rébellion du M23.

Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici