Nord-Kivu : Mbau, Oicha et Mamove, des entités menacées par les ADF - Tazama RDC
Nord-Kivu : Mbau, Oicha et Mamove, des entités menacées par les ADF

Nord-Kivu : Mbau, Oicha et Mamove, des entités menacées par les ADF

Après des frappes lacées contre les terroristes d’Alied Démocratic Force (ADF) dans le groupement Walese-Vonkutu, dans le territoire d’Irumu en Ituri, ces assaillants se désemparent dans une bonne partie du territoire de Beni, Nord-Kivu.

En effet, dix (10) bastions de ces rebelles ont été repérés à l’Est de la localité de Mamove et et au Nord-Kivu Est de Bau Manyama. D’après Kinos Kituo, président de la société civile de Mamove, ces rebelles ont installé leurs bastions dans cette partie en fouillant les frappes issues de la coalition FARDC-UPDF.

« Après les bombardements de quelques bastions des ADF dans le Walese-Vonkutu, dans la province de l’Ituri, par la force conjointe des FARDC-UPDF, ces ennemis de la paix ont fait un mouvement grave vers Samboko à la limite avec le Nord-Kivu. A l’Est vers Samboko nous avons découvert 6 bastions dont : Miliota, Kasoko, Masenze, Nyambese, Apakolu et Bekembela. Au Nord-Est de Beu-Manyama nous avons identifié 4 bastions dont Madondondo, Ibanda, Maroc et Ngwado », a-t-il expliqué.

Dans ce même registre, la même source a révélé que 14 civils ont été cibles des tueries dans la zone pendant ce mouvement.

« Ces ennemis de la paix ont fait un mouvement grave au bord de la rivière Samboko à la limite avec la province du Nord-Kivu du lundi 18 septembre au dimanche 24 septembre. 4 personnes ont été tuées à Lalalangwe, 4 à Mandimo à Mueyi-Mapendo et 2 personnes à Mambau » a-t-il précisé.

Des ADF restent actifs dans leurs activités sanglantes. Ces assaillants traqués cherchent à déstabiliser le territoire de Beni, au Nord-Kivu, et d’Irumu en Ituri. Ainsi face à cette nouvelle découverte de Bastions ADF, une grande menace pèse sur les entités de Mamove, Mbau Oïcha et plusieurs autres qui entourent la zone.

Azarias Mokonzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *