Goma : les conducteurs de taxi bus et voitures contestent le bouclage

0

Les activités de transport en commun ont commencé avec timidité ce lundi 28 mars 2022 dans la ville de goma .
Après l’annonce d’un bouclage sur les véhicules de taxi non peints en couleur jaune tel que exigé par le maire de la ville de goma pour des raisons de sécurité et faire appliquer la loi, certains propriétaires n’ont pas donné feu vert à leurs conducteurs de travailler ce lundi, comme constaté sur les routes de la ville.
Le désordre règne déjà sur l’axe routier Afia bora-katoyi , où certains conducteurs des bus communément appelés ketch, décident de travailler malgré le non-respect de la décision du numéro un de la ville,l e commissaire supérieur Francois kabeya Makosa.


A la question de savoir pourquoi travailler sans pour autant changer la couleur de de leur véhicules, les conducteurs disent n’avoir pas réalisé le montant pouvant permettre de répondre à cette exigence de la mairie .
« changer la peinture du véhicule coûte beaucoup, et ça dépend d’un garage à un autre. là où on le fait très bien, la facture est exorbitante. Est-ce que cette couleur va aussi permettre à la police de bien protéger la population ? Personnellement je crois qu’ils devaient nous laisser encore du temps pour pouvoir le faire.» déclare un conducteur de taxi bus.
« je n’ai jamais été d’accord avec cette décision du maire, nous mettons nos voitures dans le taxi en attendant trouver un client pour son achat ,Ils veulent seulement nous déstabiliser avec une décision qui n’aura même pas un impact positif sur la situation sécuritaire, qu’ils nous garantissent d’abord cette sécurité et puis venir nous imposer leur loi. Mais tant qu’ils auront failli à leur devoir, on devra pas obtempérer à leur décision.» ajoute un propriétaire d’une voiture taxi.


La mairie de goma avait accordé une échéance de deux mois à tous les propriétaires des véhicules taxi pour changer la couleur de leurs engins afin de servir en transport en commun, pour lutter contre la criminalité urbaine grandissante à Goma .


Victor Muhindo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici