Guerre du M23 : A Goma, Bemba lance un message de détermination et d’assurance

0

En ce 13 février 2024, Goma a accueilli le vice-premier ministre de la Défense nationale et anciens combattants, Jean-Pierre Bemba. Dès son arrivée, il a tenu à apaiser la population, affirmant avec conviction la détermination du gouvernement et de l’armée à éradiquer les terroristes du M23, considérés comme des supplétifs de l’armée rwandaise.

Au cours de sa deuxième visite en moins de cinq jours au Nord-Kivu, le chef des armées a voulu tranquilliser la population sur l’engagement solide de la MONUSCO et de la SADC aux côtés des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) pour assurer la victoire.

Malgré les manifestations à Sake, exprimant des préoccupations sur la supposée inertie de la MONUSCO face à l’agression rwandaise, Jean-Pierre Bemba a tenu à clarifier la situation.

« La population ne doit nourrir aucune inquiétude. La MONUSCO collabore étroitement avec les FARDC. Je peux vous garantir qu’elle est à nos côtés et œuvre de concert avec nous. »

Répondant à un journaliste, il a confirmé la présence active des troupes de la SADC sur le front, aux côtés de l’armée loyale.

« Je confirme que les troupes de la SADC
combattent aux côtés des FARDC. Elles sont déployées quotidiennement, renforçant nos rangs. »

Signalons que la guerre contre les rebelles du M23 se poursuit aux alentours de la cité de Saké, située à 27 kilomètres de la ville de Goma. Plusieurs habitants du coin l’ont abandonné et trouvé refuge, pour la plupart, en ville de Goma.

Franck Kaky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici