Rien ne peut justifier la déshumanisation des leaders religieux

0

Dans une publication postée sur la page Facebook « Juif Noir Paul », le Cardinal Fridolin Ambongo est comparé à une « orange pourrie ». Une comparaison qui dénote d’une haine que l’auteur de cette publication a contre ce prélat catholique. Il est important de rappeler qu’un être humain ne peut en aucune manière être comparé à un fruit ou un objet. Cette attitude est irresponsable et condamnable.

La déshumanisation est une expression de haine

Prêter la nature ou les attributs d’un objet ou d’une chose à un humain, est une déshumanisation et par conséquent une expression sans faille de la haine. Ce message posté sur Facebook contre un responsable de l’église catholique en République Démocratique du Congo, est condamnable. Aucune raison valable ne peut justifier le fait qu’un être humain qui qu’il soit, puisse être traité d’un fruit pourri. Cette situation est même dangereuse au point qu’elle peut révolter les fidèles catholiques contre l’auteur ou les auteurs de ce message haineux. Les êtres humains sont par nature supérieurs à toute autre chose ou tout être vivant. Considérer ou comparer un être humain à un fruit de surcroit pourri, est donc sans nul doute, une expression de haine contre la peersonne et doit être réprimé.

Ces genres de messages sont condamnables et doivent être proscrits de notre société.

Les journalistes et blogueurs réunis au sein du forum Non aux Discours de Haine appellent la population à ne jamais suivre ni écouter les auteurs de ces discours et messages haineux. Ils détruisent à petits feux notre société. Nous condamnons ces messages haineux contre cette personnalité religieuse du pays.

John Mukengere

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici