Lisanga Pona Kongo Ya Sika, et Amka Kongo, exigent justice pour les victimes de l’attentat à la bombe au resto-bar Inbox

0
Photo dans une activité de Lisanga Pona Congo

Une année vient d’être achevée depuis, l’attentat à la bombe ayant fait au-moins 8 morts, le 25 décembre 2021 au resto bar Inbox situé au cœur de la ville de Beni, (Nord-Kivu).

Une année après ce drame douloureux, le mouvement citoyen, Lisanga Pona Kongo Ya Sika et le collectif Amka Kongo, ont organisé une activité d’hommage dimanche 25 décembre 2022 devant les installations dudit resto, lieu du drame. L’objectif était d’honorer la mémoire des victimes qui cet incident malheureux.

Ces activistes ont profité de cette occasion, pour exiger justice aux victimes, cela après l’absence de conclusion des enquêtes amorcées par les services de sécurité. Ils ont aussi exigé l’indemnisation par l’état congolais des familles de victimes, étant donné que l’état congolais est civilement responsable.

“ Nous sommes ici pour rendre hommage aux victimes et exigé que justice soit faite. Nous sommes au regret de constater que les enquêtes amorcées n’ont pas encore donné leurs conclusions une année après. A part la justice, ces âmes disparues doivent être payées. En Afrique, les morts ne meurent que si on les oublient. l’État doit indemniser les familles des victimes. Nous avons vue les familles des victimes qui souffrent” a déclaré Paluku Kamabu Mukama, cadre de ces mouvements citoyens.

Notons que le 25 décembre 2021, en pleine célébration de Noël, la ville avait été ensanglantée par les rebelles ADF, après l’explosion d’un Kamikaze à la bombe, au resto-bar Inbox.

Azarias Mokonzi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici