Nord Kivu : Député provincial, Aisé Kanendu se dit choqué par la déclaration finale du mini-sommet de Luanda

0

Des réactions ne cessent d’être enregistrés au sein de la classe politique congolaise après la déclaration finale du mini-sommet qui s’est tenu pendant deux jours en Angola durant cette semaine. Le dit mini sommet qui a réuni les gouvernements Rwandais, Congolais et Burundais sous la méditation du Président Angolais dans l’objectif de trouver une solution aux problèmes qui sont à la base de l’insécurité dans l’Est de la RDC, précisément au nord kivu.

En réaction après la clôture de ce mini sommet, le député provincial Aisé Kanendu, élu de la circonscription électorale de Lubero dit ne pas comprendre comment un tel sommet, d’une importance capitale, peut se clôturer sans pour autant tabler sur la question des terroristes ADF qui sont les premiers responsables des massacres dans la région de beni.

 » Nous venons de suivre avec attention le communiqué final du mini sommet sur la sécurité et la paix en RDC. Il est inadmissible qu’un tel sommet se termine sans que les chefs d’États membres de l’EAC ne fassent allusion aux problèmes de béni où les congolais sont massacrés du jour au lendemain par les terroristes ADF »

Pour cet élu du peuple, toutes les décisions finales prisent lors de ce sommet l’apporterons rien aux problèmes d’insécurité en RDC.

Pour rappel, le mini-sommet sur la paix et la sécurité s’est clôturé depuis le mercredi 23 Novembre. Il a été décidé d’un commun accord que les rebelles du M23 cessent avec la guerre dans la province du Nord-Kivu et qu’ils retournent dans leurs anciennes positions situées en territoire de Rutshuru, dès ce vendredi 25 novembre, faute de quoi ces rebelles du M23 seront traqués par force.

Anselme Syangoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici