Nord-Kivu : la première formation des chercheurs scientifiques sur les ‘’ Déchets et énergie durable’’ lancée à Goma

2

‘’ Déchets et énergie durable’’, c’est  le thème autour duquel des jeunes scientifiques, des ingénieurs, des techniciens et des innovateurs se font former en ville e Goma depuis ce lundi 25 Juillet. Venus de la RDC, du Rwanda et du Burundi, ces scientifiques travaillent de manière intense dans le cadre d’une session de formation pratique et écologique en recherche scientifique, innovation et entrepreneuriat technique.

Organisé par l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD/OIF), en partenariat avec Congo Bio Tech, cette formation va urée une semaine entière et se déroule de ce 25 au 30 Juillet 2022. Selon l’ingénieur Arsène Ntamusige, directeur du département recherche, technologie et innovation de Congo Bio-tech, cette série des formations pourra aider cette organisation à contribuer à maitre en place d’un environnement  de recherche et es innovations qui répondent à des problèmes de société dans le champ d’ingénierie.  « Il y cinquante jeunes chercheurs, techniciens et ingénieurs qui ont été recrutés en Afrique centrales. Ces jeunes sont porteurs des projets germinaux qu’on va essayer de murir avec eux grâce à une cohorte des formateurs de renom qui viennent de  l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD/OIF). On va essayer de travailler et affermir les projets de nos chers pairs jeunes chercheurs et nous pensons que cela aboutira à des initiatives concrètes », explique Arsène Ntamusige.

Et ‘ajouter : «parmi les modules qui seront développés, on peut citer qui parle de la création des panneaux solaire sur base des déchets et matériaux locaux, on espère qu’après  il y est des jeunes qui conçoivent des initiatives d’entreprises, de création et de conception et de vente des panneaux solaires produits sur base de matériaux locaux et qui se basent essentiellement sur les technologies et les innovations scientifiques. Il y aussi un module sur la production des pavés sur base des déchets locaux, nous  espérons qu’après il y est des jeunes qui entreprennent dans ce sens-là, mais surtout une entreprise plus au moins alternative en ce sens que cette entreprise sera basée sur la recherche scientifique et l’innovation technologique et environnementale ».   

A travers cette formation, L’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD/OIF) dit vouloir créer des solutions aux problèmes environnementaux. A en croire Eleuthère Mvunda, responsable administratif et financier PTIE en République démocratique du Congo, tout ceci va se réaliser en collaboration avec certaines institutions supérieures en République démocratique du Congo. Il précise que la première expérimentation des pavés produits en base des déchets locaux sera faite dans l’espace que les universités auront rendu disponibles.

Franck Kaky

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici