Climat tendu à Kinshasa lors de la marche de l’opposition : Répression policière et calme relatif dans différentes parties de la ville

0

La tension était palpable ce mercredi 27 décembre autour de l’avenue Triomphale à Kinshasa, devant le siège de l’ECIDE, le parti politique de Martin Fayulu, où la marche des opposants pour dénoncer les irrégularités du processus électoral et réclamer l’annulation des scrutins devait débuter. Les unités de police déployées dans cette zone ont réprimé les quelques manifestants présents avec des gaz lacrymogènes.

Dans la partie Est de la ville, malgré le dispositif de sécurité visible sur le boulevard Lumumba, aucune manifestation n’a été observée. De la maison communale de la Nsele à Kinkole jusqu’à la 8e rue Limete, la situation était calme ce matin, selon le reporter de Radio Okapi.

Les policiers le long de cet itinéraire, en particulier aux points chauds et aux arrêts de bus, veillent à ce que ni les véhicules de transport en commun ni les individus ne s’entassent. La situation demeure plutôt calme dans les communes de Mont Ngafula, Selembao et Ngaliema.

Les activités sont au ralenti, la circulation est fluide, mais on observe peu de véhicules sur les artères ce matin. Quelques jeunes regroupés à l’arrêt de l’armée prenaient les transports pour rejoindre d’autres participants à la marche de l’opposition au centre-ville.

Avec Radio Okapi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici