Élections 2023 : Le FFC vers moins de stigmatisation de la femme candidate

0

L’organisation Fond pour les femmes Congolaises (FFC) a organisé un café de presse ce vendredi 10 novembre 2023. Cette structure féminine a appelé les chevaliers de la plume et du micro pour la restitution de quelques résultats et recommandations issus de la sensibilisation sur la participation des femmes au processus électoral en RDC. Autour de la presse étaient aussi des femmes candidates à plusieurs échelons pour expliquer leurs difficultés.Sylvie Mazambi, la chargée de communication du FFC a indiqué que « cette sensibilisation initiée par le Fonds pour les femmes congolaises via son département de communication avait pour objectif de sensibiliser les femmes et jeunes filles sur l’importance de l’électorat féminin » L’occasion était aussi d' »informer aux femmes sur les différentes étapes du processus électoral en RDC et assurer la visibilité des actions et profils des femmes candidates pour influencer l’électorat féminin » ajoute-t-elle.Pour Chantal Faida, candidate à la députation Nationale en ville de Goma, les difficultés sont énormes mais elles tiennent à les surmonter. »Vous allez voir des personnes qui vous demandent de l’argent. Vous allez voir des gens qui sous-estiment l’engagement politique de la femme avec plusieurs arguments. Mais cela ne nous empêche en rien d’avance pour montrer que la femme à aussi l’offre politique à présenter à la communauté » dit-t-elle.Le FFC est une ASBL d’appui à la promotion des droits des femmes et filles et l’évenement d’un état de droit où la paix pour tous est garantie. Sa mission est d’appuyer financièrement et techniquement les organisations, les groupes et réseau travaillant dans le domaine de promotion et protection de droits des femmes et des filles, plus particulièrement le droits de vivre sans violence.

Akilimali Saleh Chomachoma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici