Beni: Non à la chasse à l'homme contre les politiciens - Tazama RDC
Beni: Non à la chasse à l’homme contre les politiciens

Beni: Non à la chasse à l’homme contre les politiciens

Depuis le 15 Août 2023, un tract demandant à la population de Beni (Nord-Kivu) de s’emprendre aux politiciens et députés circule sur les réseaux sociaux. Dans ce document, il est demandé à la population de « frapper » les politiciens qui ont participés à la table ronde sur l’état de siège, si cette mesure exceptionnelle qui touche les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri est prorogée. « Si l’État de siège reste maintenu chez-nous, chers compatriotes chassons, frappons même tous les politiciens députés qui sont partis à Kinshasa. Nous devons seuls nous sauver, ils sont partis nous tromper, certains ont même pris des photos dans la salle vide du parlement pour nous tromper qu’ils ont défendu, pourtant c’est faux » peut-on lire sur ce tract anonyme.

De la colère à la haine

Cet appel à la violence contre les politiques à Beni, est une initiative très dangereuse. Dire au reste de la population de « chasser et frapper » les politiciens et députés, est irresponsable et déplacé. Çela dénote d’un acharnement et d’une haine que contient ce message dans son essence.

La grande crainte demeure la réaction de la population en réponse à ce message irresponsable et haineux contre des tiers. C’est pourquoi il est important de rappeler aux uns et aux autres, la nécessité de cultiver la paix et de privilégier les voies pacifiques dans le processus de revendication. Rien ne s’obtient dans et par la violence. Car la violence n’appelle que la violence. Dit-on

Les journalistes et blogueurs réunis dans le forum Non aux Discours de Haine condamnent cet appel à la violence plein de haine. Nous appelons au bon sens de la population, à ne pas suivre ces fauteurs de troubles qui veulent nous diviser et nous retourner les uns contre les autres. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. La solution à nos problèmes, viendra par la collaboration, le vivre ensemble et la bonne analyse de la situation, jamais par la violence.

 John Mukengere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *