Goma : L’ASBL Afrikin forme les jeunes filles mères et vulnérables en coiffure mixte

0

Engagée dans différentes actions humanitaires en faveur des populations locales, AFRIKIN vient de lancer, ce mercredi 16 août 2023 à Goma, une formation en coiffure mixte. Cette formation va durer un mois et concerne une vingtaine des jeunes filles leader, en vue de leur autonomisation financière.

Coordonnateur national de l’asbl Afrikin, Paulin Munyagala explique que cette formation vise à rendre la jeune fille de plus en plus autonome et ainsi l’épargner des actes de violence de tout genre.

« C’est un projet en faveur des filles mères. Elles vont être formées en coiffure mixte dans le quartier Mugunga et Lac vert de Goma, en vue de contribuer à l’amélioration  de leurs conditions de vie socio-économique. Beaucoup d’entre elles ont été victime des différentes formes de violence et cela avait créé en elles un des traumatismes graves, alors que ces jeunes filles ont un rôle important à jouer dans la société », explique Paulin Munyagala.

Il renchérit que ces filles seront par des experts en coiffure et esthétique pendant un mois pour une formation accélérée. Selon lui, cette formation leur permettra d’acquérir des nouvelles connaissances et enfin elles auront à leur disposition un salon de coiffure moderne, et delà  elles pourront subvenir aux besoins de leurs enfants et familles.

Sélectionnées dans ledit projet, certaines jeunes filles se disent contentes. A les en croire, ce projet va leurs permettre à n’est plus vagabonder dans la société et leurs redonner une bonne réputation et considération dans la communauté.

« C’est pour moi un grand plaisir de faire partie de ces filles qui vont être formées par Afrikin. Je suis très convaincu qu’après le un mois de formation que nous allons passer ici, je vais acquérir des bonnes nouvelles connaissances qui me permettront de me prendre en charge comme les hommes car souvent nous sommes négligés. Voilà pourquoi nous remercions les bénévoles d’Afrikin pour leurs cœurs d’amour envers nous et nous leurs recommandons de multiplier des plaidoyers pour d’autres projets en notre faveur », a dit Francine Nyirasaba, l’une de ces jeunes femmes.

Notons que ce projet vient d’être lancé et sera exécuté en ville de Goma par Afrikin grâce à la commune de Kontich, une commune Belge.

Franck Kaky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici