Beni : La LUCHA décrie l'insécurité urbaine grandissante - Tazama RDC
Beni : La LUCHA décrie l’insécurité urbaine grandissante

Beni : La LUCHA décrie l’insécurité urbaine grandissante

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a tracé un tableau sombre de la situation sécuritaire en ville de Beni au Nord-Kivu, au cours d’une rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro ce mardi 28 mars 2023.

Dans sa déclaration lue devant la presse, la LUCHA déplore des incursions nocturnes en répétition qui se soldent par des cambriolages des maisons des civils pendant près d’un mois maintenant. Selon ce mouvement citoyen, cette situation est dûe à la libération de certains hors la loi par les responsables de l’auditorat militaire garnison de Beni, alors que ces présumés bandits étaient présentés par le patron de la PNC en 2022 comme des poumons de l’insécurité dans la ville.

La LUCHA qui dénonce une série de « libération monnayée » et qui cause aujourd’hui du tord à la population civile, appelle la haute Cour militaire à sanctionner les responsables de cette juridiction militaire qui d’après la LUCHA, n’ont pas correctement fait leur travail: « Ils ont été blanchis par l’auditorat militaire garnison de Beni, qui pourtant avait émis un réquisitoire de 10 ans à chacun pour détention illégale d’armes […] » fait savoir la LUCHA qui précise que « Ces bandits étaient arrêtés en septembre 2021 et exposés au public par la PNC Beni».

Ainsi face à cette situation, ce mouvement citoyen appelle « toute la population de Beni à se prendre en charge. Désormais les patrouilles nocturnes se feront par les forces de l’ordre en collaboration avec les jeunes de chaque quartier qui se réuniront autour du feu jusqu’au petit matin avec leurs lances, pierres, chiens etc…».

Azarias Mokonzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *