Urgent : Massacre des civils à Kishishe et dans d’autres localités par le M23

1

La localité de Kishishe, groupement de Bambo en territoire de Rutshuru s’est réveillée le matin de ce Mercredi 30 Novembre avec pleures et amertumes après une opération du M23 et alliés dans cette localité.

Les rebelles du M23 « seraient entrain de se venger des énormes pertes leurs infligées par les groupes d’autodéfense de ce groupement qui les empêchent de progresser vers d’autres coins de Rutshuru » annonçait l’alerte sécuritaire de Tazama RDC :
https://tazamardc.net/2022/11/30/alerte-securitaire-de-ce-mercredi-30-novembre-2022/

« On nous refuse l’accès aux corps depuis hier et les rebelles disent qu’ils vont eux-mêmes s’en charger car ils n’ont pas encore terminé le ratissage selon eux. C’est une vie impossible que nous vivons » estime une habitante jointe par Tazama RDC dans cette localité.

D’autres sources renseignent que ce sont les hommes surtout les jeunes qui ont été ciblés. Le M23 reproche les mouvements d’autodéfense locaux dans cette localité d’avoir tendu une ambuscade à leurs véhicules qui avaient à leurs bords plusieurs officiers supérieurs.
Les mêmes sources indiquent qu’il est pour l’instant difficile de savoir l’identité de toutes les victimes des tueries par le M23, aussi plusieurs personnes étaient des déplacés.
« C’est difficile de reconnaître les corps car plusieurs personnes étaient plutôt des déplacés qui avaient été surpris par la prise de la localité et s’apprêtaient à rentrer chez eux. Parmi les 50 corps, c’est possible de reconnaître 20 à peu près dont le président du comité des parents d’élèves de l’EP Nyabihanda. »

Le M23 fait souvent recours à des exterminations des masses dans des localités où ils subissent les attaques, pour non seulement tuer les mouvements d’autodéfense locaux mais aussi terroriser la population survivante et la pousser à dénoncer toute préparation d’attaque pour éviter les représailles.

Dans la localité de Kisharo, à 30 km de Kiwanja centre en groupement de Binza, 4 personnes civiles on été tuées samedi dans les affrontements entre les groupes d’autodéfense et les rebelles du M23

Dans la localité de Rubare en groupement de Kisigari, 6 jeunes ont été emportés par les rebelles du M23

2 jeunes de la localité Buseregenya à 13 km de Kiwanja centre dans le groupement de Bukoma ont été emporté par les M23 pour motif qu’ils regardaient comment est-ce les M23 récupéraient les corps de leurs soldats tombés dans une ambuscade leur tendu dimanche par les groupes d’autodéfense. Ces jeunes demeurent jusque-là introuvables selon les sources locales.

Il faut signaler que cette attaque avait coûté beaucoup aux rebelles, nos sources rajoutent que les M23 avaient rapatrié 3 jeeps remplis des corps de leurs militaires vers des pays voisins et avaient pris un tracteur pour tirer le camion « benne » tombé dans cette embuscade à Ruhura.

La rédaction

1 COMMENTAIRE

  1. Vraiment mes condoléances a notre nations de rutchuru, vraiment j pouviez vous aider mes suis pas connue dans le gouvernement et j n aucune possibilité mais j l’attention d’aider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici