Alerte sécuritaire de ce vendredi 21 octobre 2022

0

Les affrontements ont repris depuis la soirée d’hier Jeudi 20 octobre dans le territoire de Rutshuru entre les forces armées de la République Démocratique du Congo et les rebelles du M23 et leurs alliés. Selon nos sources, ce sont les rebelles qui ont lancé l’assaut avant que l’armée loyaliste ne réagisse farouchement. Et depuis 5h45′ de ce vendredi, les détonations d’armes lourdes et légères se font entendre dans les hauteurs de Rangira une localité située à seulement 6km de Rutshuru centre, dont les habitants se déplacent déjà vers Kiwanja et Rutshuru.
La société civile du territoire de Rutshuru dit espérer que les FARDC ne s’arrêtent plus et qu’ils concluent une fois pour toute ce long chapitre « M23 ».

La soirée d’hier Jeudi une jeune femme tombée évanouie a été retrouvée au quartier Katindo tout près de la station Ni Yetu en ville de Goma, aucune information disponible sur son origine encore moins son identité, les personnes qui l’ont amené au centre de santé Rapha en face de la station Amani au quartier Kasika pensent qu’elle aurait été jetée là-bas par des inconnus, et font déjà circuler des messages et sa photo sur les réseaux sociaux afin de retrouver sa famille Malgré l’état de siège, le phénomène 40 voleurs prend une autre allure. Cette nuit, la résidence d’un policier située au quartier Katoyi a été la cible de ce groupe des banits qui ont réussi à tout emporter sous l’œil impuissant de ce policier.
Le conseil communal de la jeunesse de Karisimbi dresse un bilan de 65 maisons cambriolées et 4 personnes fusillées sur l’intervalle de 60 jours dans cette entité, les agents de l’ordre sont également pointés parmi les commanditaires de ces actes.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici