Alerte sécuritaire de ce jeudi 13 octobre 2022

0

La nuit d’hier Mercredi 12 à ce Jeudi 13 octobre 2022, n’a pas été différente de toutes les autres que connait le Nord-Kivu sur le plan sécuritaire ces trois dernières années.
Dans la ville de Goma après un matin du mardi agité suite au fameux bouclage des véhicules qui a coûté la vie à un jeune garçon Lundi dernier, les amis de Guillain AMISI se sont dirigé la soirée vers le parquet de Goma où était abandonné le véhicule du regretté, ont y mis feu sur l’engin en guise d’hommage au pauvre AMISI. Cet acte a créé de la panique dans le chef de certains habitants du coin et même les passants, qui croyaient en un début des troubles par ces jeunes déçus et en colère.
Au quartier Mabanga-Sud une alerte sur un cas de justice populaire a été lancée, il s’agirait d’un jeune garçon d’une trentaine qui aurait été lapidé par les habitants, l’accusant de faire partie des bandits (voleurs à mains armées) qui insécurisent régulièrement ce coin de la commune de Karisimbi.

Dans le territoire de Rutshuru, nous venons d’apprendre ce matin qu’un gérant d’une plantation à Katwe du nom de Niyonzima, a été kidnappé à Mushikiri dans la localité de Rwahanga en groupement de Mutanda chefferie de Bwito, alors qu’il venait de son lieu de travail (plantation). Et déjà les ravisseurs seraient entrain de demander 1000$ pour sa libération.
A Rugari la situation est calme sauf que les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles du fait que, les habitants ne savent plus accéder à leurs champs dans les périphéries, suite aux tracasseries qu’ils subissent de la part des rebelles qui sont aux alentours de cette localité. Même situation à Nkokwe où les habitants ont été contraints de cohabiter avec les rebelles, les éleveurs étant soumis au payement de 6000 francs congolais par vache comme taxe leur imposée.

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici