Nord-Kivu : La marche à pied de Rutshuru à Goma, annulée

0

Annoncée pour lundi 22 Août 2022, la marche pacifique de la société civile en collaboration avec les mouvements citoyens des cités de Kiwanja et Rutshuru dont la particularité serait de parcourir 75 kilomètres à pieds, ne sera plus tenue.
L’objectif ayant été de se rendre au gouvernorat de la province où un mémorandum aurait été déposé contenant les revendications des habitants du territoire de Rutshuru en général et dont l’essentiel était la demande de la libération de certaines localités du groupement Jomba avec la cité frontalière de Bunagana des mains des rebelles du M23 et leurs alliés de l’armée rwandaise, cette initiative vient d’être contrecarrée par le gouverneur militaire du Nord-Kivu le lieutenant général Constant NDIMA KONGBA, qui s’est personnellement rendu à Rutshuru où il a rencontré différentes couches de la population ce dimanche 21 Août.

Le cahier des charges de la population qui devait être déposé au Gouverneur à Goma, l’a été en mains propres à Rutshuru, un coup de génie du chef de l’exécutif provincial qui aurait épargné les manifestants d’une peine de parcourir plusieurs kilomètres sous le soleil et/ou la pluie.
Justin BIZIMANA membre de la société civile de Rutshuru contacté par tazamardc.net dit saluer cette attitude du numéro un de la province, tout en soutenant que si une fois les désidératas de la population n’auront pas gain de cause dans un future proche, d’autres actions seront projetées.

A Goma, plusieurs activistes et militants des mouvements citoyens sensibilisaient déjà les habitants du long de la route Goma-Rutshuru, pour préparer de l’eau et de la nourriture à ces citoyens Congolais qui marcheraient pour dénoncer l’indifférence du gouvernement Congolais vis-à-vis de l’occupation de Bunagana et autres localités du territoire de Rutshuru par le M23-Rwanda depuis maintenant plus de deux mois.

Vital Matafula

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici