Manifestations Anti-monusco : Une équipe gouvernementale à Goma pour s’imprégner de la situation

0

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a dépêché une équipe du gouvernement en ville de Goma la nuit de ce vendredi 29 juillet 2022.

La délégation qui est conduite par le Vice premier ministre et Ministre de l’intérieur, Daniel Aselo, est arrivée dans la chef lieu de la province du Nord-Kivu vers 21h, heure locale.

Constituée également du Ministre de l’industrie et Ancien Gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku et du ministre des Affaires humanitaires et solidarité Nationale, Modeste Mutinga, cette délégation a pour objet l’évaluation de la situation globale, la compassion envers les familles eplorées et la solidarité avec l’ensemble de la population au regard des derniers événements malheureux et regrettables qui se sont produits dans les différentes entités à l’Est de la RDC.

« Le Président de la République a donné instruction au Premier ministre pour que nous puissions arriver ici à Goma pour prendre contact avec notre population afin de sensibiliser tout le monde et voir dans quelle mesure cette partie de notre territoire national sommé depuis des dizaines d’années par une situation catastrophique ne puisse pas continuer à souffrir. Nous ne sommes pas venus faire la politique, c’est assister toute cette population qui a connu des situations difficiles il y a quelques jours et le gouvernement national ne devrait pas rester indifférent”, a déclaré Daniel Aselo, VPM de l’intérieur.

Il sied de signaler que cette semaine a été émaillé par des manifestations Anti-monusco dans plusieurs endroits de la province du Nord-Kivu aux côtés de soulèvement des Anciens combattants cantonnés à Mubambiro dans le territoire de Masisi sans oublier la situation sécuritaire précaire dans le territoire de Rutshuru caractérisé par la poursuite des échanges des tirs entre les FARDC et les M23.

Si en territoire de Rutshuru, l’on compte une trentaine des civils tués depuis l’avènement de la guerre du M23 en mai dernier, la société civile du Nord-Kivu a noté jeudi dernier, cependant environ 27 morts à la suite de manifestations Anti-monusco sur toute l’étendue de la province.

Le VPM avec son équipe pourra faire donc face à toutes ces questions pour apaiser les tensions départ et d’autres.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici