Manifestations anti-MONUSCO :Jonas Kasimba favorable à un retrait progressif et non violent

0

Les réactions ne cessent d’être enregistrées après des manifestations anti-MONUSCO dans les villes de Goma et Butembo, situées dans la province du Nord-Kivu.

La récente réaction est celle du notable Jonas Kasimba,qui,dans un tweeter parvenu à Tazamardc.net ce mercredi 27 juillet 2022, encourage le retrait progressif de cette mission Onusienne vue son échec cuisant dans le rétablissement de la paix en République Démocratique du Congo.

Ce politologue de formation, n’est pas cependant d’accord avec des actions violentes qui visent à faire partir la MONUSCO.il pense que son retrait progressif et non violent est souhaité par chaque congolais épris de paix et de sécurité. Jonas Kasimba reconnaît la faiblesse de la MONUSCO et ligue son analyse parmi ceux qui exigent son départ progressif et non violent.

22 ans après sans résultat escompté de la MONUSCO,il est de droit que l’on s’interroge sur l’avenir des congolais en réitérant la demande du gouvernement sur son retrait progressif et non violent”, écrit-il sur son compte Twitter.

Lundi et mardi,ces manifestations ont causé plusieurs dégâts humains et matériels. L’on dénombre 15 morts dont 12 civils et 3 casques bleus. Plus de 60 blessés ont aussi été enregistrés dans le rang des manifestants.les appels au calme ont été lancés pour empêcher que cette situation se cristallise.

Azarias Mokonzi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici