RDC: La 14eme épidémie d’Ebola enfin vaincue

0

Avec la plus grande expérience dans le contrôle de l’épidémie d’Ebola, les équipes nationales d’urgences soutenues par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses partenaires, ont mis en œuvre une riposte rapide dès la déclaration du début de cette épidémie le 23 avril dernier, en déployant des mesures de lutte clés parmi lesquelles le dépistage, le suivi des contacts, la prévention et le contrôle des infections, le traitement et l’engagement à base communautaire.

C’est l’essentiel de la communication du Ministre National de la santé de la RDC, annonçant ce lundi 04 juillet 2022 la fin de la 14ème épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo.

D’après le Docteur Jean Jacques Mbungani, cette maladie qui avait été déclarée dans la province de l’Équateur depuis le mois d’avril dernier appartient désormais au passé, mais cela ne signifie pas que le virus ne pourrait plus revenir, d’où son appel à toute la communauté à toujours continuer de suivre scrupuleusement les règles d’hygiènes.

« Après 42 jours de surveillance renforcée sans nouveau cas confirmé, laquelle période qui s’est clôturée dimanche 3 juillet 2022 et conformément au protocole de l’OMS (Organisation mondiale de la santé, ndlr), je déclare solennellement la fin de la 14ème épidémie de la Maladie à Virus Ebola dans la province de l’Equateur » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a, au nom du gouvernement de la République, exprimé sa compassion et ses condoléances à toutes les familles qui ont perdu des êtres chers dans cette épidémie. Bien que l’épidémie à Mbandaka soit déclarée terminée, les autorités sanitaires poursuivent les activités de surveillance et se tiennent prêtes à réagir rapidement à toute flambée de cas. Il n’est pas rare que des cas sporadiques émergent à la suite d’une épidémie, a fait savoir le patron de la santé en RDC qui a saisit l’occasion pour remercier les partenaires de l’OMS, grâce auxquels, il a été possible de mettre fin rapidement à la transmission de cette maladie jusqu’à la maîtriser complètement.

Pour rappel, seules 2 zones de santé sur 3 que compte la ville de Mbandaka ont été affectées par la maladie à virus Ebola. Au total, 3 aires de santé sur les 284 de la province ont été touchées avec 5 cas parmi lesquels 4 confirmés et 1 probable qui, malheureusement, sont tous décédés. Lors de la précédente épidémie dans la province de l’Équateur, qui a duré de juin à novembre 2020, il y a eu 130 cas confirmés et 55 décès.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici