Tension Kinshasa-Kigali : le Sud-Kivu décide de réduire les heures d’ouverture de sa frontière avec le Rwanda

0

La tension ne cesse de monter entre la République démocratique du Congo et le Rwanda. Jusqu’à présent pas touchée directement par cette « guerre d’agression » qui se vit Nord-Kivu, le gouvernement de la province voisine du Sud-Kivu vient de prendre des mesures préventives pour lutter contre l’insécurité sur sa circonscription.

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu dirigé par Monsieur Théo Ngwabidje Kasi vient d’annoncer la fermeture de tous les postes frontaliers avec le Rwanda à 15 heures (heure locale) à dater de ce vendredi 17 juin 2022.

C’est le coordonnateur de la cellule de communication du gouverneur de province, qui au nom de l’autorité provinciale, vient d’annoncer cette nouvelle dans un communiqué officiel.

« Le Gouverneur du Sud-Kivu, Son Excellence Monsieur Théo Ngwabidje Kasi informe le public que sur instruction de la haute hiérarchie du pays et compte tenu de la situation sécuritaire, tous les postes frontaliers avec le Rwanda seront, à dater de ce jour, fermés à 15h locales. Cette mesure est de stricte application et les contrevenants ne s’en prendront qu’à eux-mêmes, précise l’autorité provinciale », précise le communiqué.

Notons que cette annonce intervient alors qu’à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu une province voisine du Sud-Kivu, a connu une matinée mouvementée à la petite barrière. Un incident s’y produit avec un élément des FARDC qui se serait introduit du côté Rwandais et tiré sur certains éléments de la garde frontalière du Rwanda, avant qu’il ne soit tué à son tour par les forces Rwandaises. Une situation qui fait planer une situation difficile à définir dans la ville touristique de Goma, où la communication de l’autorité se fait encore entendre.

Franck Kaky

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici