J.I de l'Abininisme : au Nord-Kivu les Albinos appelés à planter les arbres pour leur santé - Tazama RDC
J.I de l’Abininisme : au Nord-Kivu les Albinos appelés à planter les arbres pour leur santé

J.I de l’Abininisme : au Nord-Kivu les Albinos appelés à planter les arbres pour leur santé

Le monde célèbre ce lundi 13 juin la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme, une anomalie génétique qui concerne quelques centaines de milliers de personnes sur la planète et reconnaissables à leur peau et cheveux dépigmentés. De nos jours, cette particularité est très souvent source de préjugés, de discriminations voire de violences.

Cette 7e édition est portée par le thème « Forets, envers et contre tout » qui a été choisi afin de montrer que les personnes atteintes d’albinisme sont capables de défier tous les obstacles du quotidien et célébrer aussi la façon dont les personnes atteintes d’albinisme dans le monde entier répondent et dépassent les attentes dans tous les domaines de la vie.

Pour remédier à cela, la Responsable des personnes Albinos au Nord-Kivu invite ses pères à se lancer dans les différentes activités écologiques surtout en plantant les arbres qui sont d’une grande importance aussi pour leur santé.

« Donc comme tout autre être humain, nous avons le devoir e protéger notre terre et nos forêts parce que ça nous aide à sécuriser notre climat. Parce que quand il y’a pollution de l’air, suivi par le changement climatique donc beaucoup de soleil, pour nous les Albinos, ça nous amène jusqu’à la maladie du cancer de la peau. À part ça, ça affaiblie même notre économie parce quand il y’a beaucoup de soleil, nous ne savons pas comment marcher pour effectuer nos activités économiques, donc nous restons à la maison, on ne travaille pas donc ça minimise le taux de notre économie et ça peut nous amène à la pauvreté. C’est pourquoi j’appellerai aux différentes personnes Albinos de s’impliquer grandement dans les activités écologiques dans toutes leurs facettes mais aussi aux organisations environnementales de toujours nous aider avec des plantils et techniques de reboisement car cela pourrait nous aider » a déclaré Léa Zirage à Tazamardc.net ce lundi 13 juin

Par ailleurs la responsable des personnes atteintes Albinos du Nord-Kivu déplore également le fait que les produits de prise en charge et de prévention des complications liées à l’albinisme soient vendus à un prix très cher. Il en appelle au gouvernement, tout en précisant que des contacts ont été amorcés dans ce sens

Notons que selon L’ONU qu’une personne sur 20 000 vit avec ce problème de santé , qui est le plus répandu en Afrique subsaharienne. Pour pallier aux problèmes de stéréotypes et préjugés à l’endroit de ces personnes, L’ONU a consacré depuis 2013, une journée quant à ce.

Victoire Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *