Nord-Kivu/État de siège : Le député Jean Paul Ngahangondi relaxé

0

Le député provincial, Jean-Paul Paluku Ngahangondi, élu de Beni au Nord-Kivu est désormais libre de tout mouvement.

Il vient d’être relaxé de sa chambre carcérale de la prison centrale de Goma Munzenze la soirée de ce vendredi 13 mai 2022. Cela c’est après y avoir passé près de mois de détention suite à la décision de l’auditorat militaire qui le poursuivait pour ses interventions médiatiques allant dans le sens contraire de l’esprit et la lettre de l’État de siège en vigueur dans les provinces du Nord-Kivu et de L’ituri il y’a de cela une année maintenant.

Outre ses interventions médiatiques sur l’état de siège, le Tribunal de Paix de Goma lui reprochait d’outrage au chef de l’Etat congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et C’est sous cet angle que Jean-Paul Ngahangondi a été interpelé pour outrage et l’incitation à la révolte.

Au sortir de son amigos, cet élu de Beni qui a qualifié sa libération d’une victoire pour ses électeurs, s’est dit sortir de sa cellule tête haute et inébranlable car pour lui c’est maintenant le début de la lutte.

« Le dossier est clos, on ne peut plus me poursuivre. C’est une victoire de mes électeurs et tous ces habitants des autres territoires qui venaient me rendre visite », s’est-il réjoui.

Et de conclure

« C’est la loi qui a été dite mais je ne vais pas arrêter. Parler de l’état de siège n’est pas un crime. La bonne manière de me faire taire est d’arrêter les massacres des populations et mettre les habitants dans les conditions acceptables. Le temps qu’il aura des quoiques sécuritaires, nous allons toujours hausser le ton »

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici