Nord-Kivu : Encore 12 pêcheurs congolais de Kyavinyonge arrêtés par la marine ougandaise

0

Après une arrestation du 20 juin dernier, ce dimanche 4 juillet encore 12 autres pêcheurs de Kyavinyonge ont été arrêtés par la marine Ougandaise.

D’après Mbusa Kavasya Noé, président du comité des pêcheurs de Kyavinyonge qui alerte sur cet incident, c’était vers la soirée du dimanche dernier que les éléments de la marine Ougandaise ont franchi les limites lacustres de cette localité de Kyavinyonge, située en territoire de Beni. Là bas, ils ont tracassé les pêcheurs congolais et ont arrêté 12 pêcheurs et ont également saisis 4 de leurs pirogues. Il révèle que pour se laver de leur salles besognes, la marine Ougandaise a accusé ces pêcheurs d’avoir violé les milites liquides du lac Édouard. Ce qui, selon lui est faux.

« L’armée ougandaise vient encore d’arrêter 12 Congolais. Quatre pirogues et 4 moteurs ont aussi été saisis. Ils sont maintenant conduits à la cour dite de justice où ils sont incarcérés. Nous constatons que ces militaires Ougandais font maintenant de ces arrestations un fonds de commerce« , a révélé Mbusa Kavasya Noé

Le président du comité des pêcheurs de Kyavinyonge renseigne par ailleurs que cette force Ougandaise a également saisi 4 moteurs hors bord des pêcheurs congolais à qui ils exigent un montant de 1000 dollars américains en raison de 200 dollars par pirogue pour leur libération.

Pour lui, la marine Ougandaise est auteur de plusieurs cas de tracasseries des pêcheurs congolais sur le lac Édouard faute d’une faible présence de la force navale congolaise d’où son appel à l’implication et l’intervention personnelle du chef de l’État.

Il sied de rappeler que c’est depuis plusieurs mois que des tractations entre les gouvernements congolais et ougandais ont été menées pour réguler la pêche sur ce lac.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici