Christian Mukendi dénonce l’Alliance Fleuve Congo : Opposé à Nangaa, il appelle à la résistance

0

Opposé au régime de Félix Tshisekedi Tshilombo, l’ancien Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa expose ouvertement ses intentions hostiles contre la République.

À quelques jours des élections générales au pays, Nangaa vient de se rallier aux rebelles du M23, accusés par Kinshasa d’entretenir des liens avec le Rwanda. Nangaa et ses associés se sont réunis à Nairobi (Kenya), créant ainsi leur mouvement politique-militaire nommé « Alliance Fleuve Congo ».

Les réactions de certains congolais, fidèles aux institutions de la République, commencent déjà à tomber. C’est le cas de Christian Mukendi initiateur de la plate-forme CongoProspère et Grand CPG, un des dignes fils de la République. Dans son message de réaction, ce citoyen dénonce le fait que, selon lui, Nangaa et ses acolytes tentent de créer un deuxième AFDL.

« Ils veulent faire une AFDL Bis, mais ils nous trouveront sur leur chemin.

Allons enfants de la Patrie, le Jour de Gloire est arrivé.
Que le sang impur de nos ennemis et des traîtres abreuvent vos sillons.

Le Congo que vous avez violé, pillé, détruit, vendu, méprisé, affaibli, est mort.
Un nouveau Congo Plus Uni, Plus Fort, Plus Prospère renaît. Plus rien ne sera comme avant », vient-il d’écrire sur son compte Twitter.

Selon plusieurs sources, Bertrand Bisimwa, leader du M23, aurait assisté à la conférence de presse de Corneille Nangaa le vendredi 15 décembre. Cette coalition regroupe divers groupes armés, selon la même source.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici