Nord-Kivu : Le gouverneur militaire appelle la population à ne pas s'attaquer aux contingents de l'EAC - Tazama RDC
Nord-Kivu : Le gouverneur militaire appelle la population à ne pas s’attaquer aux contingents de l’EAC

Nord-Kivu : Le gouverneur militaire appelle la population à ne pas s’attaquer aux contingents de l’EAC

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant, appelle ses administrés à « ne pas attaquer » les contingents de la force régionale déployée dans la ville de Goma et environs.

Cela fait suite à un climat de méfiance qui s’installe au sein de la population envers cette force régionale car qualifiée d’inoffensive. Il l’a dit dans un communiqué publié ce mercredi 08 mars et dont tazama RDC.net s’est procuré copie.

«L’autorité provinciale réaffirme que notre Pays a été d’accord au déploiement d’une Force régionale dans le cadre décrit ci-haut. Pour ce faire, Son Excellence Monsieur le Gouverneur de Province demande avec insistance à la population d’éviter les attaques orientées vers les différents contingents de ladite Force afin de ne pas tomber dans le piège tendu par l’ennemi», lit-on dans ce communiqué du porte-parole Guillaume Njike.

L’autorité provinciale a, par la même occasion, appelé toute la population au calme et à l’accompagnement de tous ces contingents de la force régionale de l’EAC dans l’exécution de leurs missions pour la paix dans l’Est.

Pour rappel, des manifestations contre la présence de la Force de l’EAC se sont accentués ces deux derniers mois dans la ville de Goma et le territoire de Nyiragongo. Le 6 Février dernier, la ville de Goma a été paralysée dans toute son entièreté. Aucune activité socio-économique n’ était au rendez-vous suite à cet appel de journée ville morte lancée par un mouvement citoyen pour dénoncer l’inaction de la force régionale de l’EAC et la MONUSCO quant à rétablir la paix dans la province du Nord-Kivu ; Laquelle est menacée par le Rwanda à travers les terroristes du M23. Trois personnes dont un policier, avait perdu leurs vies durant des altercations, avait indiqué le Gouvernement Provincial du Nord-Kivu.

Victoire Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *