RDC : l'armée congolaise met en garde l'EAC - Tazama RDC
RDC : l’armée congolaise met en garde l’EAC

RDC : l’armée congolaise met en garde l’EAC

Dans un communiqué publié lundi 20 février, les forces armées de la République Démocratique du Congo FARDC indiquent que la nuit du dimanche au lundi 20 février la rébellion du M23 a attaqué quatre de ses positions dans le territoire de masisi.

L’armée congolaise à travers le même communiqué, regrette l’arrogance du M23 qui semble fouler au sol les paroles des chefs d’États membres de la communauté des pays de l’Afrique de l’Est (EAC): « Au regard des multiples violations a répétition du cessez-le-feu par le RDF et ses supplétifs de M23, les FARDC lancent par la énième fois un appel à toutes les organisations internationales et régionales de prendre au sérieux les bavures du M23 et d’en tirer toutes les conséquences », souligne le communiqué.

Tout en demeurant respectueuses de la volonté des chefs d’États de l’EAC, les forces armées de la République Démocratique du Congo rassurent des dispositions déjà prises pour éradiquer tout ennemi de la paix, en protégeant la population congolaise.

La situation dans l’Est de la République Démocratique du Congo se détériore du jour au jour dans les milieux sous contrôle de la rébellion Rwandaise du M23, malgré le déploiement des troupes Kényanes dans les zones de Kibumba et Rumangabo dans le cadre de la force régionale de l’EAC, des traversées des militaires Rwandais sont régulièrement signalées dans la région pour renforcer leurs troupes qui maintiennent plusieurs positions dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo ; une situation qui malheureusement, occasionne les déplacements des populations civiles qui en deviennent victimes directes.

Anselme Syangoma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *