Nord-Kivu : Arrêtés le 3 Août dernier, les 57 pêcheurs du Lac Édouard et leurs 19 pirogues enfin relaxés par l’Ouganda

0
Photo d’illustration. ©Ph. de tiers.

Ces pêcheurs congolais avec 19 de leurs pirogues qui étaient arrêtés depuis le 3 Août 2022 par la marine Ougandaise sont désormais libres.

Selon des activistes des droits de l’homme en région de Rutshuru, ces pêcheurs ont été libérés dans la soirée du mardi 9 août, mais ce n’est que le matin du vendredi 12 Août 2022 qu’ils ont foulé le sol de la RDC.

D’après Aime Mbusa Mukanda, l’un de ces activistes, ces pêcheurs ont été relaxés moyennant des fortes amendes et cela après avoir passé quelques jours dans le cachot du Parquet de Katwe, dans le district ougandais de Kasese. Il parle d’une énième arrestation arbitraire et condamne le fait que la Force Navale Ougandaise se comporte comme des « pirates de Caraïbes » sur le lac Édouard et demande à l’actionnement de la Marine Congolaise. « Ils profitent de l’absence et la paresse de la marine congolaise pour kidnapper nos pécheurs (congolais) puis les libérer moyennant une amande ou rançon.» Une situation qu’il qualifie d’ « inacceptable.» Cette même source rappelle que « 63 moteurs hors-bord équivalent à 150.000$ sont restés introuvables » dans les entrepôts de cette même prison ougandaise, lors de la restitution des biens saisis par la marine ougandaise l’année 2022.

Depuis Juin 2018 à Décembre 2018, ce défenseur des droits de l’homme peint un tableau sombre, où « 21 pêcheurs congolais ont été tués par la même marine de UPDF/NAVY laissant 15 veuves et 72 orphelins sans assistance aucune et sans enquête.», a-t-il regretté.

Les arrestations des pêcheurs congolais du lac Édouard par la marine ougandaise refont surface, après 8 mois de la baisse sensiblement depuis le début des opérations d’assainissement de ces eaux par les forces navales de la RDC. Signalons que cette vague d’arrestation vient après celle intervenue le 12 mai 2022. Une arrestation qui a été condamnée et ayant fait une douzaine des victimes parmi les pêcheurs congolais.

A noter que la Fédération des Comités des Pêcheurs sur le Lac Édouard (FECOPEILE), a toujours militer le renforcement des mesures sécuritaires sur le lac par la force navale congolaise et des éléments de l’ICCN. En outre, il appelle les autorités au niveau national de prendre en main cette situation qui appauvrit les pêcheurs congolais.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici