Manifestation Anti-monusco: « Que justice soit rendue aux victimes » (Divin Ombeni)

0

La société civile du Congo, coordination urbaine de Goma, déplore la dégradation de la situation socio-sécuritaire ces derniers jours dans la ville de Goma en particulier et dans la province du Nord-Kivu en général, une situation caractérisée par des manifestations contre la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo, MONUSCO.

Dans une interview accordée à tazama RDC.net ce lundi 1er Août 2022, le Président de cette structure citoyenne déplore le fait que cette mission Onusienne se soit comporte en une milice en tirant sur des paisibles citoyens qui, pourtant étaient en pleine manifestation pacifique et sans arme aucune. Divin Ombeni, exige qu’au delà des enquêtes urgentes, la justice doit être faite pour les victimes de ces fusillades.

« Nous demandons au gouvernement congolais d’amorcer des enquêtes fiables qui vont établir les responsabilités. Nous ne voulons pas que nos citoyens soient enterrées sans qu’on ne sache qui a tué. Cette Monusco ne devrait donc pas tirer des balles réelles sur des manifestants pourtant sa mission est d’amener la paix », s’étonne Divin Ombeni.

Par ailleurs le Président de la société civile du Congo à Goma, tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes, plaide pour la prise en charge par le gouvernement congolais, de leur enterrement qui doit, selon lui, se passer en toute dignité.

« Nous continuons à présenter nos condoléances à toutes les familles qui ont perdu les leurs dans ces manifestations Anti-monusco. Cependant vous savez que l’article 23 de la RDC garantie la liberté d’expression et lorsque le peuple constate qu’il y’a quelque chose qui ne va pas, le peuple a le devoir de s’exprimer. Alors nous avons perdu beaucoup de personne dans ces manifestations et nous exigeons qu’elle soient enterré en toute dignité par le gouvernement congolais », a-t-il renchérit.

Notons que selon la société civile du Nord-Kivu qui a rendu public un communiqué en rapport avec ces manifestations jeudi dernier 28 juillet, au moins 27 personnes ont perdu leurs vies lors de ces manifestations Anti-monusco sur toute l’étendue de la province. Et cela sans compter deux autres morts et une quinzaine des blessés dans une nouvelle manifestation Anti-monusco la journée de ce dimanche 31 juillet 2022 à Kasindi dans le territoire de Beni.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici