Manifestation Anti-monusco : les incidents de Goma sont inacceptables et condamnables (Monusco)

0

A l’initiative des mouvements citoyens et autres structures juvéniles, la ville de Goma était sous des manifestations de la population en colère demandant le départ de la MONUSCO ce lundi 25 Juillet 2022.

Lors de ces manifestations, des manifestants sont parvenus à piller plusieurs biens et se sont adonnés aux actes de vandalisme contre les installations de la Monusco.

Si pour le gouvernement congolais au travers son porte parole, le Ministre Patrick Muyaya, les auteurs et responsables de ces actes actes seront poursuivis et déférés devant la justice, la MONUSCO de son côté elle, rappelle que ses locaux sont inviolables en vertu de l’accord sur le statut des Forces entre les Nations unies et le Gouvernement de la RDC, ainsi que la Convention sur les privilèges et immunités des Nations unies de 1946.

Le Représentant spécial adjoint en charge des opérations et chef de mission par intérim appelle à l’apaisement et à la retenue.

Khassim Diagne considère que les incidents de Goma sont inacceptables, mais contreproductifs.

« Ce n’est pas dans le chaos et la confusion ou la division que nous ferons des avancées vers la stabilisation et la paix », ajoute-t-elle dans un communiqué de presse.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici