Nord-Kivu : L’importation et l’exportation des marchandises via la poste frontière de Bunagana interdites jusqu’à nouvel ordre

0

Le Gouverneur du Nord-Kivu vient d’interdire toute importation et exportation des marchandises via la poste frontière de Bunagana jusqu’à nouvel ordre.

C’est l’essentiel de son communiqué rendu public la nuit de ce lundi 20 juin 2022 et dont Tazama RDC.net s’est procuré copie ce mardi matin.

Dans ce document, l’autorité provinciale motive sa décision suite à l’occupation de la cité frontalière de Bunagana par les rebelles du M23 depuis le lundi 13 juin dernier.

« Il est strictement interdit, jusqu’à nouvel ordre, de procéder à l’importation et à l’exportation des marchandises via le poste frontalier de Bunagana qui est sous contrôle des terroristes du M23 et leurs alliés. En conséquence, toute personne dont la marchandise, de quelle nature que se soit, entrerait par ce poste frontalier sera considérée comme fraudeur- collaborateur de l’ennemi et subira la rigueur de la loi« , a écrit le Lieutenant Général Constant Ndima.

Par ailleurs, le Gouverneur militaire du Nord-Kivu fait savoir que les trafics commerciaux pourront reprendre au niveau de ce poste frontalier dès la reprise du contrôle de Bunagana par les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui sont à pieds d’œuvre pour restaurer incessamment l’intégrité territoriale et l’autorité de l’État.

Ainsi donc, le Gouvernement provincial invite les services légaux œuvrant sur cette frontière notamment la DGM, la DGDA, le PNHF et l’OCC de prendre contact avec leurs homologues des services Ougandais afin d’exécuter la présente mesure n attendant les dispositions du pouvoir Central.

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici