Grève de Médecins en RDC : après échange avec le Premier ministre, les médecins parlent d'une "lueur d'espoir" à leurs revendications - Tazama RDC
Grève de Médecins en RDC : après échange avec le Premier ministre, les médecins parlent d’une « lueur d’espoir » à leurs revendications

Grève de Médecins en RDC : après échange avec le Premier ministre, les médecins parlent d’une « lueur d’espoir » à leurs revendications

Les délégués des différents syndicats des médecins ont échangé avec le premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde et quelques membres de son gouvernement mardi 20 juillet 2021, à Kinshasa sur les revendications des médecins qui décident de radicaliser leur grève débutée la semaine dernière.

A en croire le Docteur Juvenal Muamba, secrétaire général du SYMECO, après entretien, le Premier ministre leur a réservé des réponses satisfaisantes ce qui, selon lui, donne une lueur d’espoir par rapport à leurs revendications.

« Nous avons terminé ces discussions ici à la primature avec son excellence monsieur le premier ministre, chef du gouvernement. Il était question d’avoir les réponses attendues par les médecins au regard des revendications présentées. Nous avons eu certaines réponses autour de toutes les questions qui ont été posées et en tant que syndicalistes, nous sommes appelés à aller faire une fidèle restitution auprès des médecins, à qui naturellement nous réservons la primeur des propositions faites par le gouvernement de la République”, a-t-il déclaré

Le secrétaire général du Syndicat des Médecins du Congo (SYMECO), pense que si une fois le gouvernement répondait, dans un bref délai, favorablement à ses promesses faites au cours de cet entretien, les médecins pourraient lever complétement leur mouvement de grève et rebrousser ainsi le chemin des hôpitaux, d’où son appel au gouvernement congolais à agir le plus vite possible quant à leurs revendications.

Pour rappel, c’est depuis le 12 juillet dernier que le Syndicat National des médecins avait pris la décision de lancer le mouvement de grève sur toute l’étendue du pays. Ces médecins revendiquent la promotion aux grades et la régularisation de la situation administrative de médecins. Ils exigent aussi un nouveau barème salarial, mais aussi la réhabilitation des hôpitaux publics.

Victoire Muliwavyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *