Sommet extraordinaire des chefs d’État de l’EAC à Arusha, voici les grandes lignes

0

C’est ce vendredi 24 novembre 2023 que va se tenir le 23 ème sommet extraordinaire des chefs d’État de l’East African Community à Arusha en République-Unie de Tanzanie. Plusieurs points sont inscrits au menu des discussions, dont entre autres les questions sécuritaires, caractérisées par l’instabilité dans la partie orientale de la RDC, pays membre.

S’exprimant devant la presse après les travaux préparatoires ce jeudi 23 novembre, le secrétaire général de l’EAC Peter Mathuki, a fait savoir qu’à part les grands sujets connus de tout le monde prévu à l’ordre du jour, ce sommet va aussi tabler sur les questions climatiques et alimentaires dans la région, et les échanges commerciaux entre les États membres.

Lundi dernier, le cabinet du président de la République du Burundi et président en exercice de la Communauté des États d’Afrique de l’Est, avait aussi indiqué qu’outre la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, l’adhésion de la Somalie à l’EAC et les finances au sein de la communauté, le sommet d’Arusha se penchera également sur « les projections vers une fédération politique ».

L’East African Community (EAC), est une organisation internationale comprenant sept pays de l’Afrique de l’Est dont le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie, et la République Démocratique du Congo. La Somalie pourra être le 8 ème une fois sa requête introduite depuis 2012, sera agréée par les chefs d’État. Il faut aussi noter que président congolais Félix-Antoine Tshisekedi et son homologue rwandais Paul Kagame, pourront prendre part à ce sommet.

Florentin Nkurunziza

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici