Sud-Kivu: La marche de soutien aux FARDC vécue à Bukavu

0

Sur appel de la coordination de la société civile du Sud-Kivu, les forces sociales et quelques autres politiques de la ville de Bukavu étaient dans la rue ce mercredi 1er Juin 2022.

La marche qui est partie du Rond-point Munzihirwa à Nyawera, jusqu’au Gouvernorat de province avait pour objectif de soutenir les forces armées de la RDC mais aussi dénoncer l’agression Rwandaise sous le label du M23 sur le sol congolais à partir de Rutshuru (Nord-Kivu)

Au cours de cette marche, des acteurs de la Société Civile réunis au sein des mouvements citoyens, du collectif Amka Congo, de la Nouvelles Dynamique de la Société Civile, ainsi que des acteurs des partis politiques, ont exprimé solennellement leur souci de voir cette guerre prendre définitivement fin sur le territoire congolais.

Dans ce document adressé au Président de la République, les acteurs sociaux et politiques qui ont pris part à cette marche, ont formulé une dizaine de recommandations à mettre en pratique par le Gouvernement congolais, pour mettre fin aux agressions « récurrentes » de la RDC par des groupes armés soutenus par les pays voisins, dont le Rwanda.

Pour en n finir avec les Officiers militaires devenus « affairistes » dans l’Est de la RDC, les manifestants ont recommandé le déplacement de tous les militaires ayant combattus au sein du RCD, CNDP et M23 des zones de l’Est vers d’autres zones de la République, et leur remplacement par d’autres unités venant d’autres coins du pays.

Notons que depuis près de deux mois maintenant, la rébellion du M23 sévit au Nord-Kivu dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo. Face à cette résurgence, les autorités congolaises en voient l’implication du Rwanda pour déstabiliser l’Est de la RDC

Victoire Muliwavyo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici